Paris-Brest-Paris des Jeunes 2019 :  La diagonale normande

Cette deuxième journée a conduit le peloton de Saint-Maurice-Saint Germain à La Ferté-Macé ; 135 km à travers les départements de l’Eure-et-Loir et l’Orne, et de courtes incursions dans la Sarthe et la Mayenne. Un parcours bossu dans la campagne du Perche.

Les souvenirs du départ du Trait d’union 2018 (Mortagne-au-Perche – Épinal) ont jalonné la première partie de l’étape du jour. Le Trait d’union, l’autre voyage itinérant des jeunes, avait reçu un accueil chaleureux tant à La Chapelle-Montligeon qu’à Mortagne-au-Perche. De nombreux panneaux indicateurs rappelaient ces lieux à tous ceux qui étaient de la fête en 2018. Dans quelques jours, nous y reviendrons sur le retour du Paris-Brest-Paris.

Cette région est également sur l’itinéraire de la Véloscénie® ; elle offre un long passage en voie verte qui a été bien apprécié. Bien apprécié aussi, le paysage varié avec de nombreuses forêts et des montées. L’ascension de la côte qui conduit à la Croix Médavy a permis aux grimpeurs de « s’exprimer » !

Également au programme de la journée, un passage au Musée du vélo à La Fresnaye-sur-Chedouet et au château de Carrouges qui compte sept siècles d’histoire.

Il ne restait alors que quelques kilomètres…

À suivre …

Texte et photos : Georges Golse

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.