Séjour en Italie :  Sienne, la città del Cielo

Nous poursuivons les aventures italiennes de Carmen et Alain sur les chemins de Toscane. Pour cette quatrième étape, ils nous emmènent en balade entre Radicondoli et Sienne.

Aujourd’hui, mercredi, deux options nous sont proposées : un petit circuit à vélo jusqu’à Radicondoli ou bien une journée de visite à Sienne. J’opte pour cela, prendre le temps de déambuler dans Sienne et faire mienne la vibration de cette ville italienne…

La cathédrale de Sienne « Duomo di Santa Maria Assunta »


Mercredi jour de marché. Les chalands ont envahi le centre-ville, nous sommes contraints de nous garer tout en bas et de marcher un peu. Encore une ville haut perchée qui se gagne à la force des mollets, mais cette fois-ci à pied.

La cathédrale forme un ensemble imposant, le campanile offre une ligne très structurée. Érigé en 1313, de style roman, il a une allure graphique surprenante : traits horizontaux créés par les assises de marbre blanc et noir et verticalité érigée vers le ciel. Il prend un peu de légèreté avec les baies qui vont croissant à chaque étage. 

À l’intérieur de l’édifice, nous prenons le temps d’admirer ce chef-d’œuvre d’art gothique, mais c’est à la « Libreria Piccolimini », autrement dit la bibliothèque dont murs et plafond sont entièrement couverts de fresques, que je passerai le plus de temps.  Derrières de grandes vitrines, sont exposés des pages immenses de manuscrits calligraphiés, de toute beauté.

Bibliothèque de la cathédrale – Plafond recouvert de fresques semblables à des enluminures.

La Piazza del Campo


Étrange et fascinante architecture que cette place en forme de coquillage, centre névralgique de la ville où convergent habitants, touristes, jeunes et moins jeunes.
On s’assoit à même le sol, on bavarde, on savoure une glace. On a du mal à imaginer qu’ici, sur cette même place a lieu au début du mois de juillet une fête violente, célèbre dans tout le pays. Les Siennois la préparent toute l’année. Ce jour-là, les quartiers de la ville, représentés par des cavaliers, viennent s’affronter à cheval dans une course où tous les coups sont permis : « Le Pallio delle Contrade ». L’Italie, pays de contrastes !

À l’heure du déjeuner, un violent orage arrose copieusement la ville sans ménager les terrasses où sont installés les touristes…

La balade à Radicondoli

Les cyclos partis le matin pour cette balade ont apprécié le circuit, le paysage ainsi que le petit bourg de Radicondoli. Le soir, au cours du dîner, nous échangeons nos impressions. Domani, giovedi… Que nous réserve le programme ?

Arrivederci

Texte : Carmen Burgos – Photos : Carmen Burgos et Alain Lamy
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.