SEDD : le balisage des randonnées écologique et éphémère.

Durant la Semaine européenne du développement durable, nous viendrons vous présenter des initiatives de la Fédération française de cyclotourisme éco-responsables. Focus sur la signalétique écologique et éphémère.

Le choix des parcours ou infrastructures doit être fait en collaboration avec les institutions et associations locales de protection de l’environnement. Ceci vaut pour le VTT, mais également pour la route, car parfois les chemins empruntent des secteurs protégés.
Une fois le parcours défini, il faut le baliser. Quelques recommandations de la Fédération française de cyclotourisme afin d’être le plus respectueux de la nature. 

Favoriser les signalétiques éphémères


La signalétique doit être éco-conçue et compréhensible par tous, ce qui correspond à des points infos, textes bilingues (français-anglais).
Concernant le balisage, il faut favoriser le temporaire réalisé à partir de jalons qui seront retirés à l’issue de la manifestation plutôt que de la peinture, même biodégradable !
Choisir de préférence, de la rubalise biodégradable, du panneau durable en bois, encre et peintures végétales.
Tous les matériaux utilisés doivent être respectueux de l’environnement pour le balisage et l’information des parcours et veiller à la qualité de leur intégration dans les paysages.
Si utilisation de flèches de balisage, les fixer sur les arbres à l’aide de fil de fer pour jardinage, pas de pointes qui abîme les arbres.

Il faut impérativement débaliser les parcours uniquement à vélo ou en véhicule électrique, les quads ou motos, sont à proscrire !

À ne pas faire lors de vos balisages de parcours


Nous interdisons la peinture, la craie, ou même le plâtre au sol.
Enfin, il faut éviter de mettre de la rubalise sur les barbelés des enclos pour vaches et chevaux car ils les mangent !

Comme vous le constatez, de nombreuses actions en faveur d’un développement durable de notre sport sont mise en place par la commission au sein de la Fédération française de cyclotourisme

Texte : Fédération française de cyclotourisme / Jean-Pierre Giorgi – Photo : Envato
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.