Rencontre avec Sébastien Canu, fondateur de la Route de la Joie

La Fédération française de cyclotourisme s’associe à la Route de la Joie, un concept créé par la marque Histoire.bike, une itinérance qui a pour but ultime de rallier le Vélo Vert Festival à Villard-de-Lans le 1er juin 2018. L’un des trois fondateurs Sébastien Canu a répondu à nos questions. 

Bonjour Sébastien, merci à vous de répondre à nos questions. Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter en quelques mots pour nos lecteurs ? 

Fils d’un cyclotouriste, j’ai grandi dans une famille de cyclistes avec un petit vélo dans la tête qui n’a jamais cessé de tourner… Pratiquant de longue date, j’ai retrouvé l’essence du cyclisme dans la pratique du VTT, et de ce qui fut ma grande révélation… le voyage à vélo ! J’ai la chance d’être co-fondateur d’Histoire.bike aux côtés de Nicolas Sylvestre et de Christian Boyer, sans lesquels la marque n’existerait pas.

Histoire.Bikeet la Route de la Joie… Comment tout a commencé, racontez-nous son histoire… 

La Route de la Joie c’est l’esprit même d’Histoire.bike  : une passion, des amis, des rêves de vélo, du partage et des rencontres. C’est la manière dont nous vivons notre marque, simplement, pour ceux qui nous soutiennent et recherchent un vélo sincère, humble, humain… et Français ! La Route de la Joie n’est pas un concept publicitaire. C’est une philosophie, un état d’esprit, une manière de vivre le voyage à vélo, ensemble, dans la rencontre, le respect… et bien entendu dans la joie ! 

Histoire Bike est la marque de tous les voyages à vélos. Lorsque nous avons rencontré nos amis du Vélo Vert Festival, est apparue l’évidence de faire converger des voyageurs à vélo vers Villard-de-Lans pour l’ouverture du Festival, en itinéraire libre évidemment et en totale autonomie !

Pour la première édition, nous avons souhaité faire débuter cette itinérance au départ de cinq de nos points de ventes. Nous avons simplement lancé l’idée auprès de quelques revendeurs-ambassadeurs, ceux-là même qui font de la marque Histoire.bike une aventure si singulière, et immédiatement nous avons eu cinq équipages volontaires et bénévoles ! Quand on parle de communauté voire même de famille…

L’édition 2017 aura été un franc succès, comment s’est-elle déroulée ?

Un franc succès et un immense bonheur c’est certain ! Tous les jours Nadia, Christian, Édouard, Étienne, Antoine et Alexandre nous faisaient partager leurs expériences, leurs rencontres, leurs images, leurs vidéos et surtout leurs joies ! Quels merveilleux cadeaux ! Mais lorsque nous avons vu l’engouement sur les réseaux sociaux, les messages de félicitations, ou d’encouragements aux « Historiens », les partages, les propositions de gîte et de couvert, les kilomètres spontanément parcourus à leurs côtés…  nous avons pris conscience de notre chance et du fait qu’Histoire.bike faisait réellement partie du paysage cycliste français.

Quel va être le trajet de La Route de la Joie cette année ?

Nous avons fait le pari audacieux de solliciter la communauté Histoire.bike et avons fait le rêve de faire faire un tour du monde à vélo complet à un objet symbolique de l’événement. Cet objet est en fait une plaque de guidon spéciale « 0000-La Route de la Joie » – la plaque étant le « sésame » pour accéder au festival. Au départ de Clermont-Ferrand en passant par l’Asie et l’Amérique du Sud notre « flamme olympique » sera livrée à vélo le 1er  juin pour ouvrir le Vélo Vert Festival. Parce que nous adorons le voyage sur deux-roues et que nous sommes un peu amoureux de nos voyageuses, nous avons donné le départ de la Route de la Joie le 14 février – jour de la Saint-Valentin. La plaque « 0000-La Route de la Joie » roule actuellement en Thaïlande.

En parallèle, à partir de début mai jusqu’au 1er juin et depuis cinq points de vente de la marque, les équipages Histoire.bike apporteront les plaques d’accès des Premiums du Vélo Vert Festival jusqu’à Villard-de-Lans. Comme plus on est de fous, plus on rit, nous invitons tous les « Historiens» qu’ils ou elles soient licencié(e)s FFCT, Premiums du Vélo Vert Festival ou juste voyageurs(euses) à vélo à participer à La Route de la Joie pour encore plus d’histoires et de partages. Sous réserve de confirmation, les équipages devraient partir de Metz, La Rochelle, Montpellier, Lyon et évidemment de Clermont-Ferrand.

Les itinéraires des voyageurs Histoire.bike seront visibles sur le site d’actualité de la Fédération française de cyclotourisme : www.cyclotourisme-mag.com et sur www.veloenfrance.fr. Et pour tout savoir sur La Route de la Joie et être certain de croiser le chemin de nos équipages, vous pourrez les géolocaliser sur le site www.velovertfestival.com. Quand on vous dit que nous avons de la chance !

Quels sont les objectifs pour l’édition 2018 ?


Aucun autre objectif que de voir arriver nos voyageurs avec le sourire aux lèvres à Villard-de-Lans le 1er juin. Prêtons-nous tout de même à rêver de les voir accompagnés par d’autre voyageurs…  

La route de la joie et le Vélo Vert Festival, une histoire sans fin ?

La Route de la Joie et le Vélo Vert Festival c’est là encore l’histoire d’une belle rencontre, mais c’est aussi et surtout une convergence de valeurs, la pratique saine du vélo, la démocratisation de la pratique cycliste, l’amour du beau matériel, la liberté de toujours faire mieux, de mettre l’humain au cœur… et la capacité d’être sérieux sans se prendre au sérieux.

 Ton mot de la fin ?

Merci à la FFCT de son précieux soutien. Cette année Noël commencera en juin du côté d’Histoire.bike…

 

Propos recueillis par Florian Rippert / Crédit photo: Histoire Bike

Plus d’informations sur :  http://www.histoire.bike/route-de-la-joie/route-de-la-joie-2018.html

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.