Critérium du jeune cyclotouriste et Concours d’éducation routière, le temps des finales

L’arrivée du printemps annonce la saison des finales départementales et régionales du Critérium du jeune cyclotouriste et du Concours d’éducation routière, avant le grand rendez-vous des finales nationales les 9, 10 et 11 juillet prochain à Vesoul (70) en ouverture de la Semaine nationale des jeunes.

Cent jeunes en Pays de la Loire


Le Lude, dans la Sarthe, a accueilli les finales régionales du Comité Pays de la Loire. Une centaine d’enfants et d’adolescents étaient réunis pour disputer les épreuves du critérium route et du Concours d’éducation routière (CRER).

La finale régionale VTT se déroulera les 07 et 08 mai en Loire-Atlantique.

Organisées par Jean-Yves Lattay du club de Segré (49) pour le critérium, Mireille Touchard et Roland Guyet des club du SOM et de Longué Jumelle pour le CRER, les épreuves se sont déroulées dans une très bonne ambiance.

La très belle journée ensoleillée et le plaisir à se retrouver pour partager à nouveau de bons moments de convivialité étaient la cerise sur le gâteau.

Dans le même temps, le critérium départemental VTT (8 à 12 ans) de Loire-Atlantique se déroulait à Saint-Julien-de-Concelles, réunissant 9 Écoles françaises de vélo (EFV), 69 participants dont 7 jeunes filles, à l’invitation de l’association Cap Sports et Nature qui accueille l’école Cap VTT.

À noter que Enzo Guillon, responsable de l’association, 19 ans, est un ancien jeune de l’école VTT du club et sera bientôt moniteur. À noter également que Baptiste Enard, président du club Cap VTT, 19 ans lui aussi, est également un ancien jeune de l’école VTT du club et initiateur.
Les jeunes attirant les jeunes, beaucoup de jeunes éducateurs fédéraux ont contribué à la réussite de la journée.

60e anniversaire du Critérium du jeune cyclotouriste


Même si le critérium est né lors d’une réunion de février 1960 suite à une proposition d’André Pelletier, s’il a trouvé son nom en octobre de la même année et si un essai a eu lieu en 1961, ce n’est qu’en 1962 qu’il a connu son épanouissement. Depuis,  le VTT s’est ajouté  aux épreuves sur la route mais l’esprit est resté le même et le « grand jeu sportif » cher à André Lalanne, conserve ses parties sportives et éducatives.

Son règlement a évolué malgré tout mais ses objectifs sont identiques et le critérium reste une épreuve destinée à évaluer la capacité des jeunes à pratiquer le vélo en autonomie et en sécurité, capacités essentielles à la discipline du cyclotourisme.

Il comprend cinq épreuves : connaissances générales, orientation, rallye, mécanique de terrain et pilotage-maniabilité.

Il est ouvert à tous les jeunes licenciés de la Fédération, âgés de 13 ans dans l’année à moins de 18 ans au jour du critérium, selon les catégories minime, cadet et junior.

Le Concours d’éducation routière sportive


Le nouveau contrat de délégation à la pratique du cyclotourisme récemment signé avec le ministère chargé des Sports comprend l’éducation routière sportive. Le concours devient donc la référence officielle pour ce type d’organisation sous le nom de Concours national d’éducation routière sportive.

Créé pour les 8-12 ans, il est un jeu sportif et éducatif destiné à vérifier l’aptitude des jeunes à se déplacer en sécurité en particulier dans un milieu urbain. Cette aptitude ne peut être acquise qu’au prix d’une éducation routière approfondie et continue à laquelle contribuent les éducateurs de la fédération dans les Écoles françaises de vélo (EFV).

Il comprend quatre ateliers dont un test sur parcours routier qui permet de vérifier le comportement sur un parcours.

Texte : Georges Golse – Photos : Comité régional de cyclotourisme du Pays de la Loire
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.