Azay-le-rideau-Indre-à-vélo

À bicyclette sur les chemins indriens

 
Si le département de l’Indre se réjouit d’accueillir le Tour de France le 1er juillet prochain, les cyclotouristes ne  sont pas oubliés et pourront tout l’été bénéficier d’itinéraires accessibles à tous, sans oublier les produits régionaux authentiques tels le fromage et le vin.

 La destination est accueillante pour tous les cyclo­touristes en quête de nature, de flânerie, de dépaysement et de fromages emblématiques.

Au cœur de la Touraine et des châteaux de la Loire, l’Indre à vélo® permet d’aller à la rencontre d’un patrimoine architectural riche d’un passé historique et d’une gastronomie de caractère.
Un voyage dans le temps entre époque médiévale et trésors de la Renaissance.

Le château de Chenonceau.

Le château de Chenonceau.

À la rencontre d’un riche patrimoine

Côté monuments historiques, du château d’Azay-le-Rideau au château de Chenonceau, en passant par la forteresse de Montbazon ou la cité royale de Loches…

Côté paysage et nature, les itinéraires empruntent des routes de campagne à travers des villages typiques et des paysages bucoliques où l’eau n’est jamais bien loin.

 
PNR de la Brenne- Etang de Bellouche. Crédit : OT Indre à vélo

Étang de Bellebouche – PNR Brenne.



Treize tronçons aux niveaux de difficulté « facile »et « très facile » à la portée de tous. Du cyclotourisme qui allie nature et culture dans un paysage aux reliefs doux.

L’Indre à vélo : Un itinéraire bien balisé.

Pour aller plus loin

Site de l’Indre à vélo® : www.indre-a-velo.com
Revue Cyclotourisme :  retrouvez un article sur l’Inde à vélo® et pays de Brenne dans la revue Cyclotourisme de mai 2020 (n°701).

Texte : Georges Golse – Photos : Indre à vélo® – Droits réservés et Jacques Lacroix (château de Chenonceau)
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.