Séjour écourté pour les jeunes du Grand Est

C’est une tradition bien établie, les jeunes du Comité régional Grand Est sont invités à se retrouver pour un séjour au cours des vacances de la Toussaint. Malgré une situation sanitaire bien délicate à gérer et une météo peu favorable, « ça c’est bien passé… » selon les mots d’Olivier Sinot, l’organisateur.

Dommage que la météo n’ait pas été de la partie. Dommage que le séjour à Gérardmer (88) ait dû être écourté, cause confinement… Mais au final l’essentiel est que les jeunes garderont un bon souvenir de ces vacances pas tout à fait comme les autres.

Un séjour pas comme les autres


Côté responsables, Olivier Sinot résume ainsi : « Cette organisation a été une sacrée aventure avec énormément de stress, puis de plaisir une fois le séjour débuté. Le séjour a été amputé de deux journées, mais on en a vraiment bien profité, avant d’être confinés… »

Côté jeunes, les avis favorables sont unanimes, aucun ne mentionne les contraintes liées à l’application de l’ensemble des protocoles sanitaires. Ils sont plutôt fatalistes : « C’est dommage mais c’est comme ça. », a écrit Adrien.

Alors, comme Antoine, ils peuvent dire : « Ce séjour a permis de prendre une bouffée d’oxygène avant la rentrée scolaire ! »

Ils savent s’adapter,  à peine mentionnent-ils qu’il faisait froid ; le terrain était boueux ? : « On est rentrés tout sale alors on a dû laver nos vélos » (Loïc).

Et lorsque la météo était franchement défavorable, place au plan B : « Ce matin il pleuvait et il y avait trop de brouillard du coup on n’a pas pu faire de vélo. Nous sommes donc allés visiter une confiserie. À la fin on a pu déguster et acheter pleins de bonbons » (Pierre Manom).

Des activités variées


Eliott de Montigny-lès-Metz a retenu « Les descentes au Markstein, les séances de maniabilité, les sorties VTT en forêt et la randonnée pédestre. On a même fait deux balades de nuit, c’était trop bien ». La nature n’est pas oubliée avec les chiens de traîneau, les paysages…

François (Montigny-lès-Metz) a retenu les activités en compagnie d’un guide de randonnée « Nous avons construit un abri, appris à reconnaître des empreintes d’animaux et fait une course. »

Et les journées s’achèvent par une veillée animées par Hélène, jeune licenciée et les deux Jeunes éducateurs fédéraux présents dans l’encadrement. Nathan (Toul) et Lou (Puttelange-aux-Lacs) ont pu acquérir plus d’expérience dans l’encadrement et l’animation des jeunes.

Avec les stagiaires


En parallèle de ce séjour se déroulait un stage de formation de moniteurs (voir cyclotourisme-mag). Ces derniers ont pu animer des séances avec les jeunes.

Charles (Chaumont) évoque cette séquence : « Aujourd’hui, j’ai fait du vélo avec des stagiaires, on a fait de la maniabilité : il y avait une bouteille par terre et il fallait la ramasser avec notre vélo. Après il fallait faire une course et il y avait une limite mais le premier qui arrivait avait perdu ».
Autres tests : « celui de l’équilibre ou celui de l’utilisation de la carte et de la boussole ». Christopher (Chaumont)

Alors, comme l’écrit Mathieu de Montigny-lès-Metz : « Bref, un super séjour, de supers encadrants…. Vivement le prochain ! »

Texte : Georges Golse et les divers contributeurs – Photos : Comité régional Grand Est
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.