Rétro : MAC 2017 (Mexique – Amérique centrale) – épisode 8

Après le Paris-Pékin 2008, nous vous proposons de revivre le MAC 2017, derrière cet acronyme se cache Mexique – Amérique centrale. Une aventure sous le soleil !

4 février / étape 7 – MEXIQUE : de Salina Cruz à Juchitan de Zaragoza

Une grande ligne droite dans la plaine dénudée, avec un vent à décorner les chefs de gare, comme dirait Blandine la philosophe. L’étape s’annonçait dantesque…

Nenni. Bien calés dans la roue et derrière les épaules, pourtant fluettes, du petit Philippe (oui, nous l’avions retrouvé sous une caisse de pastèques au marché d’Oaxaca), les cyclos désormais bien affûtés avalent les 40 km du jour en une heure à peine, ou peut être deux…

Non sans avoir pu à loisir contempler les cultures maraîchères, les manguiers en fleurs, et les judicieux lampadaires solaires du village étape, dans ce pays de soleil. Arrivée donc sur la place du marché de Juchitan de Zaragoza en milieu de matinée, sirènes hurlantes, sous les acclamations du public. À pareille heure, le marché bat son plein.

Il fait bon y déambuler, goûter quelques fruits, mangues ou noix de coco fraîches et bien désaltérantes. Les étals colorés offrent toujours un spectacle réjouissant et appellent à s’engouffrer dans les allées étroites, en quête de quelque trésor, d’un simple dépaysement, ou d’inattendu, comme ce triporteur qui débouche du fond d’une allée.

Nos cyclos s’esbaudissent devant une famille d’iguanes, perchés sur les arbres de la place du marché, qui eux semblent indifférents à l’effervescence du jour. Mais pour nous, la réelle bonne surprise est l’exposition-atelier des écoliers de la ville sur la grand-place : ateliers de peinture, de broderie, de crochet, de tissage de hamacs, expositions et vente de poteries, de pâtisseries.

Que nombre d’entre nous goûteront pour faire marcher le petit commerce, mais surtout pour répondre à cette invitation au partage. Décidément il fait bien bon se plonger, étape après étape, dans ce monde si accueillant.

 

La pensée du jour, par Blandine

“ L’expérience ressemble au cure-dent. Personne ne veut s’en servir après vous.”

Bilan de la journée vélo


Distance parcourue : 39 km / cumulé : 489  km
Dénivelé positif : 115 m / cumulé : 5 615 m

Texte et photos : Benoît Sauphanor et Carlo Ferrari
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.