Projet MIRA, pour une meilleur visions des petits agriculteurs du Monde

Nous suivons depuis quelques mois les frères Guillaume et Kevin Taurin, lauréats de la Bourse du jeune voyageur octroyé par la Fédération française de cyclotourisme. L’aventure s’enrichie par la venue de Maïwenn pour apporter un regard sur l’agriculture responsable.

En mai 2018, Guillaume et Kevin se sont lancés dans un Tour du monde à vélo (HEY BRO – Tour du monde à vélo) depuis Paris.

Maïwenn a rejoint l’aventure en juillet 2019 pour observer avec eux les différents problèmes environnementaux et s’intéresser à l’agriculture familiale, donnant naissance à un projet vidéo et éducatif : MIRA, visions des petits agriculteurs du monde.

MIRA, le projet


Le projet MIRA (le regard, en espagnol) est né sur la route, en discutant sur les vélos du changement climatique, de l’agriculture du futur, de l’alimentation mondiale et de la santé publique. Habités par des formes d’engagement et de militantisme, et inspirés par d’autres projets de personnes rencontrées durant le voyage, mais aussi par des films engagés, nous nous sommes demandé comment nous pourrions contribuer à ce que les choses changent, et aillent dans le sens de nos convictions profondes s’interroge Kevin.

De là est née l’idée de réaliser des portraits d’agriculteurs en vidéo avec comme questionnement de fond leurs visions des effets du changement climatique sur leurs pratiques agricoles. Le projet de filmer des portraits d’agriculteurs nous a semblé pertinent parce que nous pouvons mobiliser nos compétences dans l’audiovisuel et en sociologie. De plus, réaliser des vidéos est un moyen authentique et accessible pour faire passer des messages et sensibiliser un large public.

 

Une touche féminine, mais pas que…


Maïwenn a rejoint les garçons pour apporter son savoir-faire de sociologue et linguiste, de plus elle est passionnée par les questions agricoles mondiales. Elle a travaillé plusieurs années dans le domaine de la recherche agronomique, et s’est intéressée à la petite agriculture familiale et  à l’agro-écologie. Elle profitera de cette aventure à vélo pour mettre à profit ses compétences dans ce projet.

Recherche de financement


Mettre en avant une vision concrète des petites agricultures du monde, promouvoir cette agriculture familiale, tout en garantissant un contenu de qualité nécessite des financements.

Pour les aider à développer ce projet ils s’orienteront vers les associations et organismes qui soutiennent la petite agriculture, l’environnement, l’écologie et l’aventure à vélo. Grâce à elles, ils pourront donner la parole à ces agriculteurs issus de l’agriculture familiale. Ils ont estimé à 10 000 euros pour 10 portraits d’agriculteurs du monde.

Ces financements serviront à entretenir leur matériel audiovisuel, les éventuels frais d’hébergements, ainsi que l’achat d’un nouveau drone, d’un nouvel ordinateur portable et d’une caméra supplémentaire. Une occasion rare de pouvoir partager ce contenu original ! Ils ont la chance de faire des rencontres d’agriculteurs authentiques, dans des villages écartés du tourisme de masse, en partie grâce à leur moyen de transport. Leurs visions des effets du changement climatique sur leurs pratiques agricoles doivent être écoutées et partagées.

 

Contact

Mail: contactprojetmira@gmail.com

 

Texte et Photos : Guillaume et Kevin Taurin et Maïwenn, projet MIRA
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.