Ça bouge dans nos écoles : L’Amicale Laïque de Toul

Comme nous le développions hier avec le Pas-de-Calais, les écoles de cyclotourisme ont accéléré le rythme de leurs activités. Une bonne occasion pour dynamiser les groupes. L’exemple de L’Amicale Laïque de Toul (Lorraine) en séjour.

Du 6 au 13 avril dernier, l’Amicale Laïque de Toul cyclotourisme (Lorraine) a posé ses valises à Saint-Loup-sur-Aujon (Haute-Marne) pour le neuvième  séjour organisé par le club depuis la création de l’école cyclo. 
Au programme du vélo, du vélo, encore du vélo mais aussi des visites – cascades, coutellerie, mausolée gallo-romain, Colombey-les Deux-Églises et le souvenir de Charles de Gaulle- mais aussi de la pluie, de la grêle, du froid ! Le mois d’avril réserve souvent des surprises.

 

Un séjour où la bonne humeur prime


Les parcours pouvaient aller jusqu’à cent kilomètres pour les plus âgés et sur des routes pas toujours faciles à apprivoiser : 
« Nous sommes partis pour un 100 km pour les deux groupes des grands. Nous avons eu le droit à la pluie ainsi que la grêle sur les cinq derniers kilomètres. La matinée était compliquée car très venteuse et montagneuse.  Journée compliquée mais amusante qui complète ce séjour remplit de bonne humeur. » racontent Paulin, Benjamin, Antoine préposés au journal de bord. 

À la lecture de celui-ci, on remarque que les jeunes apprécient le cyclotourisme mais aussi de bien dormir « d’un sommeil profond  », « assouvir [leur] faim », passer du temps « avec des cartes, des livres, des discussions et [leurs]  téléphones. » 

Ils ne manquent pas de remercier leurs éducateurs : « un grand merci aux éducateurs pour nous avoir payé un coup et nous avoir donné ces délicieux chocolats et aussi pour ce magnifique séjour où tout le monde a pris beaucoup de plaisir les adultes comme les enfants. » 

Le point de vue des encadrants 


Cette année, nous avons accompagné vingt-un jeunes à Courcelles-sur-Aujon, non sans une certaine appréhension, mais bien vite dissipée par le bon comportement des jeunes, aussi bien lors des randonnées vélos, notamment par le respect des consignes de sécurité et du Code de la route, que lors de notre vie en communauté au centre, ou tous ont participé à tour de rôle aux travaux d’intendance pour le bien être du groupe.
En résumé, séjour agréable, réussi et presque reposant. Au final, un bilan nous encourageant à poursuivre ces séjours. 
De quoi donner des idées ? 

Retrouvez toutes les actions jeunes de la Fédération française de cyclotourisme ainsi que la liste des écoles de cyclotourisme sur ffvelo.fr

Texte : Georges Golse à partir du journal de bord du séjour – Photos : Amicale Laïque de Toul cyclotourisme  
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.