Retour sur le Festival international du voyage à vélo

Les 19 et 20 janvier se tenait à Vincennes, le Festival international du voyage à vélo. Près de 3 000 personnes ont fréquenté le festival durant deux jours pour y glaner des infos et des idées, sur les vélos de voyage ou les voyages à vélo…

Pour sa cinquième  année consécutive à Vincennes, le Festival international du voyage à vélo a connu une affluence record. Malgré l’augmentation du nombre de séances, les quelques 4 500 places disponibles n’ont pas suffi pour assouvir la curiosité de tous les festivaliers.

Plus que jamais c’est le rendez-vous incontournable du monde du vélo dans toutes ses pratiques, car  le cycliste même occasionnel sent bien qu’un jour ou l’autre il va mettre les voiles pour aller plus ou moins loin de chez lui.

Cette année, les enfants ont désormais trouvé leur place, avec des films de familles en voyage ou le Festival des enfants.

Questions à Sylvie Dargnies, présidente de Cyclo-Camping International

Malgré les 4 500 places disponibles, vous avez dû refuser du monde. Est-il envisageable que vous changiez de lieu ?

Notre festival restera à Vincennes, une ville très accueillante et qui recèle plusieurs possibilités !

Comment opérez-vous le choix des films ?

La recherche s’opère toute l’année et les voyageurs peuvent aussi eux-mêmes proposer leurs films  par exemple via notre site. Et c’est un collectif d’adhérents qui effectue la sélection.

Que viennent chercher les visiteurs dans ce festival ?

Plus que du rêve, ils viennent chercher des informations sur les destinations ; beaucoup envisagent de partir ne seraient-ce qu’en vacances s’ils ne l’ont pas déjà fait. Des voyageurs en partance viennent faire le plein d’infos.

Existe-t-il un festivalier type ?

Tous les pratiquants du vélo, sous toutes ses formes,  s’intéressent à ce festival !

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Photos : Bernard Colson
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.