Concours européen d’éducation routière : Un résultat mitigé

Nous avions laissé nos jeunes pleins d’espoir après un entraînement soutenu, prêts à affronter les difficiles épreuves du Concours européen d’éducation routière. Des fautes qu’ils n’avaient jamais commises à l’entraînement, les ont privés des premières places. Consolation, ils ont remporté le challenge de décoration de casque !

Difficile à 10-12 ans de maîtriser ses émotions et réussir à se concentrer suffisamment pour parvenir à surmonter tous les obstacles dressés devant leurs roues dans les épreuves du Concours européen d’éducation routière qui comprenait trois parcours à vélo et un labyrinthe de la circulation. Bilan : des fautes, des erreurs jamais commises lors des entraînements et une modeste 12e place sur 23 équipes classées.

L’édition 2018


Le concours a eu lieu du 6 au 9 septembre 2018 et a été accueilli à Budapest par le Magyar Autóclub (MAK).
Près de 100 enfants de 24 pays ont participé aux épreuves après avoir réussi des concours régionaux et nationaux d’éducation routière. Chaque équipe est composée de deux filles et de deux garçons âgés de 10 à 12 ans.
Nos représentants, Alix du Club vélo loisirs de Verneuil (Ile-de-France), Emma du Cyclo club de Guipavas (Bretagne), Théo de Rieux cyclo randonneurs (Bretagne) et Benjamin du club Les cyclos de Verneil (Pays de la Loire) avaient pourtant bien « bossé » au mois d’août pour avoir la meilleure place possible. « Mais, j’avais peur et surtout car je n’ai jamais participé à un concours de cette envergure« , ajoute Emma à son retour.
On peut lire sur le site de la Fédération internationale de l’automobile  : « Le 7 septembre 2018, la RAF (Russie) a remporté le concours européen d’éducation à la circulation 2018 avec LAMB (Lettonie) ainsi que RAS (Russie) à la deuxième place et AMSS (Serbie) à la troisième place. En outre, la Fédération française de cyclotourisme (France) a remporté le défi de décoration de casque de la région I de la FIA. » 

Nos jeunes sont des artistes pleins d’imagination  !

Texte : Georges Golse avec le concours d’Emma – Photo : Marie-Françoise Desbrousses
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.