Pédaler pour mieux respirer

Vélo et respiration s’entretiennent mutuellement. Si la pratique sportive améliore la respiration, une bonne respiration permet une meilleure pratique sportive grâce à une bonne oxygénation des muscles. Il faut donc pédaler pour mieux respirer. Les conseils de Vivons vélo. 

Le vélo développe les poumons


Sans aller jusqu’à ce niveau, la pratique régulière du vélo est un moyen simple et efficace pour augmenter la ventilation et la circulation de l’air dans les poumons.
Au repos, nous respirons 6 à 10 litres d’air par minute contre 45 lorsque nous sommes en pleine action. Ainsi, à force d’entraînement, le vélo permet de mieux respirer et de gagner en endurance. Le rythme et l’amplitude des cycles respiratoires s’ajustent aux besoins. Grâce au vélo, la capacité d’absorption d’oxygène nécessaire à la dépense énergétique s’améliore.

Le vélo optimise les échanges gazeux


En effet, plus l’effort est important et plus le corps a besoin d’oxygène. Si les muscles en manquent, ils s’acidifient, deviennent rigides et leurs contractions sont altérées.
Pédaler, c’est travailler sa consommation maximale d’oxygène utilisée par les muscles au cours de l’effort (VO2Max) et sa vitesse maximum aérobie (VMA).
Ainsi, plus les  poumons vont demander une captation et une diffusion d’oxygène importantes, plus ils vont évacuer le CO2 en grande quantité. Et plus la qualité des échanges sera améliorée.

Le vélo est bénéfique en cas d’asthme


Sport d’endurance par excellence, le vélo est également un élément primordial pour le traitement et le contrôle de l’asthme.
Pratiqué à intensité moyenne et à allure régulière,  il aide à drainer les sécrétions bronchiques et sinusiennes, ou encore à lutter contre l’obstruction nasale. Sans compter que par son effet vasodilatateur post-entraînement, il contribue à diminuer le nombre de crises chez l’asthmatique, leur intensité, et la consommation de bronchodilatateurs.
À condition, bien évidemment, d’éviter les heures de pointe en ville, les pics de pollution ou de pollen.

Texte : Clarisse Nénard – Conseils Vivons Vélo pour AG2R La Mondiale

Photo : Jean-Luc Armand

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.