La Psycyclette 2018 est arrivée à bon port 

Pour la 5e année consécutive, les Amis Randonneurs Braxéens et le comité départemental 31 ont accompagné des patients atteints de troubles psychiques sur « la Psycyclette », un voyage itinérant de huit jours à vélo, d’Albi à Saint-Dié-des-Vosges, du 12 au 19 juin derniers. Un vrai défi pour certains mais surtout un grand moment de partage pour tous, voilà le bilan de cet événement atypique !

Un groupe  de 37 personnes, composé de patients et d’infirmiers, provenant des hôpitaux de Marchant (Toulouse) et de Ravanel (Saint-Dié-des-Vosges), d’adhérents à l’UNAFAM  et de cyclos licenciés à la Fédération française de cyclotourisme, s’est lancé dans cette aventure. Deux dames assuraient l’intendance en voiture. 

940 km, avec 10 300 m de dénivelé, ont été parcourus en huitétapes,  d’Albi, en passant par Rodez, Mende, Le Puy-en-Velay, Saint-Chamond, Bourg-en-Bresse, Dole et Vesoul pour arriver à Saint-Dié-des-Vosges.  

Les conditions météorologiques ont été acceptables même si la pluie a fait son apparition pour l’arrivée à Rodez. Un vent froid du Nord a ralenti le groupe dans le Massif central mais les autres jours ont été ensoleillés.  

Les patients ont pédalé à la carte, suivant leurs envies. Un fourgon les transportait quand ils n’étaient pas sur leur vélo.Cependant, certains ont effectué la totalité du trajet sur leur vélo. 

Chaque soir, le groupe était accueilli en mairie par la municipalité, l’antenne locale de l’UNAFAM et par des GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle). Certains clubs de la Fédérarion venaient à la rencontre de Psycyclette pour effectuer les derniers kilomètres ensemble. 

Le but de ce voyage était une nouvelle fois de déstigmatiser le regard sur les maladies psychiques. Les patients sont toujours réservés les premiers jours, ils ne sourient pas et parlent peu. Puis, à mi-parcours les visages s’illuminent, les sourires apparaissent et les conversations se nouent. Ils sont ensuite en confiance permettant aux spectateurs que nous sommes d’avoir un autre regard sur leur maladie.

Au programme, de très belles étapes comme le Toboggan tarnais et aveyronnais au départ d’Albi, le parcours en petite montagne sur les beaux reliefs de l’Aveyron et de la Lozère. Les participants retiendront également la découverte de la Haute-Loire avec une arrivée au Puy-en-Velay, la très dure étape du Massif central vers le Jura, puis le Doubs, le canal du Rhône au Rhin pour arriver enfin à Saint Dié-des-Vosges. 

Un magnifique périple accompli par des passionnés du vélo qui pourraient donner des leçons à bon nombre d’entre nous !

Texte : Michel Fontayne et Philippe Palleron Photos: Michel Fontayne

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.