Entretenir son vélo pour l’hiver : préparer sa transmission

Comme nous avons pu le voir pour le cadre et les pneus, le lavage est une étape cruciale pour conserver son vélo dans un état proche de l’originel. Il en est de même pour la transmission qui mérite une attention particulière afin de rouler en toute sérénité en conditions hivernales. 

Les intempéries (eau, sablage, boue, gel…) ont des effets néfastes sur les passages de vitesses et une fois de plus, il convient, lors du lavage du vélo, de s’attarder sur les différents composants de votre transmissions pour prévenir certains désagréments. 

Le premier composant qui peut poser des problèmes au niveau de la fluidité des changements de rapports est le plus souvent la chaîne. Avant toute action de lavage, il est impératif de dégraisser votre chaîne. Que vous soyez chez vous ou en extérieur, utilisez un dégraissant biodégradable. Vaporisez ce dégraissant copieusement jusqu’à ce que votre chaîne retrouve son état originel. Lors de cette manipulation, pensez à protéger le sol avec un journal ou mieux encore avec un bac récupérateur des graisses dégradées et saturées. Vous pourrez ensuite shampouiner votre vélo, le sécher et le lustrer. Enfin, il faudra à nouveau graisser votre chaîne pour l’adapter aux conditions extérieures difficiles.

Les liquides de lubrification traditionnels comportent des agents « graissants » qui perdent plus vite leur pouvoir en conditions hivernales : cela s’explique en grande partie du fait que les huiles traditionnelles sont trop fluides et leur grande viscosité ne résiste pas suffisamment aux projections d’eau. Du coup, beaucoup de marques spécialisées dans la lubrification ont développé des huiles de chaîne spéciales pour conditions extrêmes plus durables dans le temps. Les frictions sont grandement limitées et les lavages n’altèrent pas trop les chaînes lubrifiés par ces produits à haute résistance. L’inconvénient est que ces huiles épaisses s’altèrent très vite et se transforment rapidement en « cambouis » qui se déposera fatalement sur les dentures des pignons de votre cassette mais aussi sur vos plateaux.

Attention également de ne pas trop charger la chaîne en lubrifiant, les projections risquant d’atteindre les flancs de jantes et les patins de frein (vélo de route) comme les plaquettes et les disques (VTT). Cette huile à haut coefficient de résistance au froid peut aussi être appliquée sur différents composants afin de les isoler. Mettez de l’huile au niveau des roulements de galets du dérailleur arrière pour minimiser les amas de remontées du sol sur la transmission. Nous recommandons également d’appliquer quelques gouttes de ce lubrifiant à chaque extrémités des gaines de la transmission ou du freinage. L’huile agira comme une barrière à l’eau et optimisera les changements de vitesse.

Texte : Philippe Palleron – Photos : Philippe Palleron et marques


 

Maintenant vous êtes parés pour rouler! Retrouvez sur Cyclotourisme Mag, dès la première semaine de 2018, notre nouveau sujet technique sur les bons réflexes à adopter lors du choix de votre tenue hivernale. 

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.