À Vélo… Belize : Tikal – Punta Gorda

Du 24 au 29 décembre 2015.
La parenthèse Caraïbes. Quelques kilomètres nous séparent de la frontière avec le Belize. Nous l’atteignons en fin de matinée. Le passage s’avère comme le pays. Cool. La magnifique douanière tamponne les passeports, la tête reposant sur son coude.
Trente-sixième épisode. * À suivre.

De chaque côté du poste frontière, les changeurs de devises tendent leurs billets aux nouveaux arrivants. En cette veille de Noël les banques sont fermées pour les quatre prochains jours. Le Belize, est un pays complètement différent de ces voisins. Pour la route, nous repassons en miles. Sur les billets, nous retrouvons le portrait de la reine d’Angleterre.

Coté linguistique, c’est l’anglais qui prédomine, bien que officiellement les deux langues (anglais – espagnol) soient reconnues. La population est plus variée. Black descendant des Garifunas, les Hispaniques, les Chinois qui tiennent les commerces et les blancs qui possèdent les grandes villas.

Côté musique, c’est le Reggae qui sort des fenêtres. Fini les musiques langoureuses avec « amor et corazon » tous les deux mots. Bref, nous ne sommes plus en Amérique centrale, mais dans les Caraïbes.

Première bonne surprise, les Béliziens font du vélo… Nous nous faisons doubler par plusieurs groupes de cyclistes bien équipés. Un jeune black se laisse distancer par le groupe pour rouler avec nous. Il nous accompagne jusqu’à San Ignacio. Bien sympa, il nous raconte ces virées cyclistes à travers le pays.

Nous passerons Noël à San Ignacio, à écouter de la musique avec en bruit de fond et en odeur les pétards. Le 26, direction la mer des Caraïbes. Nous nous baignons à Placencia. Ce petit bout de péninsule aux couleurs chatoyantes. Sable blanc, mer turquoise et cocotiers. Une vraie carte postale.

En bateau taxi, nous rejoignons le continent. Reprenons la route jusqu’à Punta Gorda. Un court trajet en Lancha et nous voilà de nouveau au Guatemala.
Fini la parenthèse Caraïbes. Nous sommes le 30 décembre. Il est temps de reprendre la route pour rejoindre Rio Dulce et les copains Alex et Hedwige pour franchir ensemble la nouvelle année 2016.

 

 

À suivre * Ce sont les paroles et photos de Patricia et Christian que vous retrouvez tout au long des reportages.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.