Les bienfaits du vélo après 30 minutes

Même si vous n’en faites que pour vous balader, le vélo est votre meilleur ami. Pédaler c’est bon pour la santé, la silhouette et la tête. Mais saviez-vous qu’il ne fallait que quelques dizaines de minutes pour en ressentir des bénéfices ? Nous vous détaillons ici ses bienfaits après seulement une demi-heure de pédalage !

BIENFAIT N°1


Vous augmentez votre métabolisme de base.
Lorsque vous pédalez, tout votre corps est sollicité (voir l’article « Quels sont les muscles sollicités à vélo » sur www.vivonsvelo.fr). En augmentant les dépenses énergétiques et en vous musclant, vous augmentez votre métabolisme de base. Ce dernier correspond aux besoins énergétiques « incompressibles » de l’organisme pour maintenir en activité ses fonctions vitales (cœur, cerveau, poumons, respiration, maintien de la température du corps, renouvellement des cellules, digestion…). Le métabolisme de base intègre vos paramètres de poids, de taille, d’âge et votre sexe et permet de déterminer une moyenne du nombre de calories dont votre corps a besoin par jour lorsque vous êtes au repos. Par exemple, pour un homme de 1,75m, de 75kg et âgé de 50 ans, son métabolisme de base sera d’environ 1 500 kcal au repos total. C’est-à-dire que la moindre activité physique entrainera forcément une dépense calorique supplémentaire.

BIENFAIT N°2


Vous lancez la bêta-oxydation, la consommation de graisses, substrat énergétique de base nécessaire au travail musculaire.
La bêta-oxydation des acides gras est une succession de réactions qui ont lieu lors de la dégradation des lipides appelés aussi graisses. Son rôle est de transformer des lipides en énergie et en corps cétoniques, source d’énergie alternative, grâce à plusieurs enzymes. La transformation en corps cétoniques consiste en un processus réalisé par le foie lorsque votre corps n’a plus assez de réserve glucidique.

BIENFAIT N°3


Vous améliorez votre souffle.
Pédaler est un  moyen simple et efficace pour augmenter la ventilation et la circulation de l’air dans les poumons. La respiration devient plus profonde et plus efficace. N’oubliez pas, le poumon est un organe paresseux. Moins vous lui en demandez, moins il en fait !

BIENFAIT N°4


Vous stimulez la circulation sanguine et renforcez le retour veineux.
À chaque fois que votre pied appuie sur la pédale, il envoie du sang dans la jambe. Quand on sait que les contractions musculaires compriment les veines et font remonter le sang, mieux vaut les avoir toniques. Le vélo participe donc à cette tonicité.

BIENFAIT N°5


Vous diminuez votre niveau de stress et d’anxiété.
Dès 30 minutes, vous déclenchez, au niveau du cerveau, la libération des fameuses endorphines procurant une sensation de détente psychologique, de plaisir et d’euphorie. Après une sortie de 45 minutes, la quantité d’endorphines peut atteindre cinq fois celle de repos : inutile de vous dire pourquoi les endorphines sont souvent baptisées « hormones du plaisir » !

BIENFAIT N°6


Vous êtes de meilleure humeur.
Vous augmentez le niveau de certains neurotransmetteurs, en particulier la dopamine et la sérotonine, des régulateurs de l’humeur qui vous donnent ou redonnent la pêche !

BIENFAIT N°7


Vous êtes plus efficaces au travail.
Avec un cerveau mieux oxygéné, en étant mieux dans votre tête et dans votre corps, vous réfléchissez mieux et vous devenez plus efficace au travail. Vous êtes en moyenne 14 % plus productif, selon une étude commandée par le Medef, le CNOSF et AG2R La Mondiale.

BIENFAIT N°8


Vous améliorez votre transit intestinal.
Les abdominaux sont sollicités, les muscles intestinaux tonifiés, les viscères massés favorisant ainsi la digestion et l’évacuation des selles (pas celles de vos vélos). Et oui, la sédentarité constipe !

 

Texte : Clarisse Nénard – AG2R La Mondiale et Philippe Palleron – FFCT 
Photo: FFCT

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.