Conseils Vivons Vélo : le vélo, ça me fait de belles jambes !

Le vélo est l’un des meilleurs sports pour des jambes fuselées. Avec le beau temps qui pointe le bout de son nez et avant la plage… c’est le moment de les muscler.

Le vélo est le secret de belles jambes aux muscles fermes et étirés. Vous le savez, l’effort vient principalement des membres inférieurs. Et contrairement aux idées reçues, le vélo ne fait pas de gros mollets ni des cuisses énormes. Pour cela il faut notamment : 

Privilégier un petit braquet
La pratique en force, en puissance, favorise une prise de volume. En danseuse, dans les côtes, vous raffermissez en même temps les fessiers et chassez la culotte de cheval.

Mouliner !
De manière générale pour affiner votre silhouette et brûler des calories, il faut faire des sorties longues à intensité relativement faible c’est-à-dire à 70 % de sa fréquence cardiaque maximale (220 moins l’âge pour les hommes et 226 moins l’âge pour les femmes) et d’au moins une heure. C’est à partir de 40-45 minutes d’effort que vous puisez dans les stocks de graisse. Donc, privilégiez la durée à l’intensité.

Se mettre aux pédales automatiques
Elles favorisent un pédalage plus fluide aussi bien en poussée qu’en montée. Le travail étant plus symétrique, vous vous sculptez des jambes harmonieuses.
Pédalez dans l’eau. Aquacycling, aquaspinning, aquabiking… Tous ces cours et concepts, où l’on a le corps immergé jusqu’à la taille, sont excellents. Dans l’eau la résistance est douze fois plus élevée que celle dans l’air. Cette pression hydrostatique exercée sur toute la jambe a un effet massant et drainant.

Le vélo améliore le retour veineux
À chaque coup de pédale, vous activez la pompe plantaire ou « semelle veineuse ». Les contractions musculaires des mollets et des cuisses compriment les veines et facilitent la remontée du sang vers le cœur. Idéal contre les jambes lourdes.

Avoir les bons réflexes !

  • Une alimentation saine, variée et équilibrée
  • Boire au moins 1,5 l. d’eau par jour.
  • S’étirer pour détendre et affiner les muscles. (cf. étirez-vous avant et après votre sortie !)
  • Miser sur les manchons ou les chaussettes de compression pour améliorer la récupération.
  • Se faire masser. Vous optimiserez l’oxygénation des tissus, favorisant le filtrage et l’évacuation des déchets et des toxines accumulés.
  • Toujours finir sa douche par un jet d’eau froide sur les jambes en partant du pied vers le haut.

Texte : Clarisse Nénard – AG2R LA MONDIALE
Photo : Jean-Luc Armand – FFCT

 

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.