Épilogue du Raid VTT des Volcans d’Auvergne

Ce raid, mis en œuvre par des stagiaires de la formation au brevet professionnel de moniteur VTT, s’est déroulé du 14 au 19 juin sur 230 km d’itinérance. La dernière étape a permis de dresser le bilan avec les participants et d’envisager une nouvelle édition l’année prochaine.

Une aventure humaine

A la veille de la dernière étape, après le repas dans la grande salle du gite de Gisèle et Jean-Claude à Brousse, ce fut l’heure du bilan avec l’ensemble des participants du raid. Les visages marqués et les organismes un peu courbaturés par la distance déjà parcourue, l’ambiance se teintait d’un curieux mélange entre la satisfaction d’un défi accompli et l’émotion d’une authentique aventure partagée, portée par des moniteurs stagiaires qui auront su largement placer leur investissement à la hauteur de l’exigence de professionnalisme et de disponibilité fixée par leurs cadres. L’alchimie d’un tel projet ne se résume pas à l’accumulation de kilomètres ou de dénivelés, il en faut bien plus pour que la recette prenne et que les participants s’approprient le voyage et les efforts qu’il implique comme une profonde expérience intérieure et un moment inédit de partage et de convivialité, souvent intense, toujours vrai. Entre pluie, vent et soleil, l’Auvergne aura révélé pendant le raid toutes ses facettes climatiques. Malmenant le peloton en début de semaine, la météo décida de l’épargner pour cette ultime étape, concentrant les averses toute la nuit jusqu’au petit matin.

De Livradois en Forez

Sous un ciel de traîne, après une visite de l’élevage de chèvres et des installations de la ferme de Gisèle et Jean-Claude, l’équipe reprit le départ sur des chemins de traverse, parfois très intimes, au cœur des paysages de forêts et de bocages du Livradois. De fonds de vallées en collines dégagées, guidés par les moniteurs stagiaires, les deux groupes cheminaient de villages en villages. Bientôt le Pic basaltique de la Garde (alt. 781 m) et son large panorama sur la région, puis le château de Mauzun perché sur un ancien volcan, et enfin une halte gastronomique à base de produits du terroir (viande et fromages locaux) à la ferme de l’Estre à Neuville. Par un parcours ludique, la vallée de la Dore, trait d’union entre Livradois et Forez, fut rapidement rejointe à Courpières avant l’ultime ascension en peloton regroupé, les féminines aux avant-postes, jusqu’au centre cyclotouriste des 4 Vents où un accueil chaleureux attendait toute cette joyeuse ribambelle de vététistes voyageurs.

Un bilan positif pour les stagiaires comme pour les participants

Le temps des embrassades et des congratulations, non sans une certaine pointe d’émotion, et voilà déjà pour les moniteurs stagiaires, le temps du bilan, celui d’une mission accomplie et sans doute bien au-delà, le temps aussi de mesurer combien une activité correctement encadrée conjugue merveilleusement bien plaisir et sécurité : aucune blessure sinon quelques égratignures bénignes, quelques rares pannes matérielles rapidement résolues et surtout 4 crevaisons seulement pour plus de 7700 kilomètres cumulés. D’ores et déjà, avant un retour plus complet entre les moniteurs stagiaires et leurs cadres, toute l’équipe remercie l’ensemble des participants pour leur gentillesse et leur tolérance, ainsi que tous les hébergeurs pour leur accueil chaleureux et les partenaires et amis qui ont contribué à la réussite de ce projet. Chacun a alors repris le chemin de sa propre itinérance, mais déjà, les contours d’un prochain raid semblent se profiler dans les esprits désormais déterminés à pérenniser cette belle aventure.

Revivre la première étape du Raid VTT des Volcans d’Auvergne 

Le Raid VTT des Volcans d’Auvergne en images 

Texte : Yvon Durand / Mathieu Morverand

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.