Vélorution Universelle : plaidoyer pour le vélo au quotidien

Une manifestation pacifique baptisée Vélorution Universelle s’est déroulée cet été à Grenoble. Elle a rassemblé un grand nombre de participants venus de France ou d’Europe.

Après Paris en 2010 et 2011, Concarneau en 2012, Marseille en 2013, c’était au tour de Grenoble de recevoir la Vélorution Universelle cet été, du 3 au 6 juillet. Cette manifestation pacifique à bicyclette s’est déroulée comme chaque année dans un climat festif et détendu. Ouverte à tous, elle vise à promouvoir l’utilisation des moyens de transport personnels non-polluants au quotidien, tout en dénonçant la place de l’automobile dans nos sociétés. Il s’agit de donner toute sa place au vélo comme véritable moyen de se mouvoir et accorder plus de place au vélo dans notre société, notamment en termes d’infrastructures.

Enfourcher sa bicyclette le matin : un acte citoyen
Au fil des années, les Vélorutions ont parfois pris d’autres noms : Véloparades, manifs ou balades à vélo… Enfourcher sa bicyclette le matin ou aller faire ses courses à pied est à la fois bon pour sa santé et pour son porte-monnaie. Mais cela a aussi un impact direct sur notre société, notre environnement et notre relation aux autres : rues moins dangereuses, facilités de réparation, renforcement des liens sociaux et réduction de la dépendance aux importations de pétrole, sans parler de la liberté accrue de mouvement et d’horaire.

La Vélorution : un mouvement sous le signe de la fête
Le programme de la Vélorution de Grenoble avait un petit air festif : prise de quartier, pique-nique partagé, décoration de vélos, masse-critique nocturne, super masse-critique et soirée festive. Une manière citoyenne de donner toute sa place au vélo en ville.

>>> Le site de la Vélorution à Grenoble

Texte et photo : Carmen Burgos

Vélorution Universelle de Grenoble 2

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.