À vélo… Tout simplement

Nous avons quitté nos deux baroudeurs aux portes de Séoul, nous les retrouvons dans cette immense agglomération pour un séjour de quatre jours. Onzième épisode

Séoul du 20 au 24 octobre 2014

Nous sommes arrivés à Séoul un samedi soir. Pensant nous installer au camping situé le long du fleuve Hang et totalisant 2000 emplacements, nous avons flâné en route. Mais, surprise, malgré les nuits fraiches, le camping est complet. Pas la moindre petite place pour notre tente. Rien à faire.

Séoul : Dix millions de personnes. Quelle est la probabilité de rencontrer un ancien champion, passionné de vélo et plus particulièrement du Tour de France, et un Séoulite pratiquant le cyclo-camping et parlant Français ?
Lee, est là, devant nous à regarder nos vélos. Quelques échanges et une heure plus tard, nous sommes dans son douillet appartement en compagnie de sa femme et ses deux enfants à déguster un somptueux repas, nos affaires étant soigneusement installés dans la pièce qui va nous  servir de chambre.
Grâce à lui, nous allons découvrir la culture Coréenne, les us et coutumes… Et nous allons parler du Tour de France, de l’Alpe d’Huez et des grands cols que nous connaissons si bien et qu’il rêve de découvrir.  Nous allons également découvrir son incroyable collection de maillots, certains dédicacés grâce aux JO de 1988 et tous ses livres sur notre course nationale. Ne désirant pas nous faire héberger et nourrir trop longtemps, nous déménageons un peu plus tard dans une petite auberge nouvellement installée et très confortable dans le centre de Séoul. (Nous avons renoncé au camping à cause d’une météo un peu capricieuse).

C’est sur ce parcours, que nous avons rencontré Park Jou, qui juché sur son vélo « Hummer » nous à abordé dans un excellent Français… Il y a longtemps, il avait étudié à Saint Martin d’Hères… Pratiquant le voyage à vélo, nous avons très rapidement sympathisé…
Après avoir insisté pour rester dans notre auberge, nous convenons de nous retrouver le soir pour partager un repas. En fait, nous allons en partager plusieurs et avec une bonne partie de la communauté cycliste de Séoul. Mr Park Jou HA semblant connaitre tout le monde. Homme remarquable de générosité et de sympathie, il nous fera découvrir une bonne partie de la cuisine Coréenne.

Séoul entre modernité et tradition. Nous profitons de nos journées pour visiter cette impressionnante ville aux multiples facettes. Buildings hyper modernes, temples et palais royaux du 15ème siècle, rues marchandes, marchés animés, parcs… Nous passons de l’un à l’autre en quelques stations de métro, ou en quelques pas.

Nos quartiers préférés, sont ceux ou l’on ressent l’Asie. Les ruelles étroites, encombrées de porteurs, de vendeurs de rues, de cuisines ou l’on s’entasse devant les cuisinières. La Corée, atelier du monde ou les boutiques ateliers travaillent 24/24. Fabricant, vendant, expédiant. Regroupées par spécialités. Fer blanc, lunettes, bijouterie, textile… Les prouesses architecturales modernes, tel la mairie en forme de vague ou les buildings tout en verre, sont autant impressionnants que les temples de la dynastie Joseon ou antérieure. Nous aimons y flâner, côtoyant les yuppies en costumes, les moines en robes grises et les pratiquants en prières.Demain nous reprenons les vélos en direction du sud.

À suivre *

* Ce sont leurs paroles et photos que vous retrouvez tout au long des reportages.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.