Plus de trois millions de vélos vendus en France en 2016 !

Les chiffres 2016 du marché du vélo ont été dévoilés ce 7 avril 2017 par l’Union Sport et Cycle, l’organisation professionnelle du secteur sport qui regroupe 1 400 entreprises. Et ces chiffres sont plutôt bons !

Nous savions déjà que 14 millions de Français font du vélo au moins une fois par an et que 73 % d’entre eux souhaitent que leur commune encourage les mobilités douces, notamment par des aménagements cyclables. D’ailleurs, plus de 500 000 personnes se déplacent à vélo pour aller travailler, ce qui représente 2 % des actifs.
Dans ce contexte particulièrement favorable, le marché du cycle poursuit logiquement sa progression entamée en 2014. Ainsi, en 2016, la barre symbolique des 3 millions de vélos vendus (+1,3 % vs 2015) a été dépassée pour un chiffre d’affaires de 1,023 milliard d’euros (en hausse de 6,4 % par rapport à 2015).
Depuis 2014, les Français privilégient l’achat de cycles de qualité et innovants. Le prix moyen est en progression constante et atteint 337 € en 2016 (307 € en 2014, 321 € en 2015).

Le VTT et l’assistance électrique ont le vent en poupe !

Le VTT, reste le marché leader et poursuit sa progression avec 926 000 unités vendues (+7 %). Mais parallèlement, le VAE fait office de locomotive avec plus de 130 000 unités vendues en 2016 (+33 %) et une performance encore plus remarquée pour les VTT-VAE dont les ventes progressent de 72 % à 15 000 unités.
Les professionnels du secteur du vélo prédisent d’ailleurs que les ventes de VAE devraient poursuivre leur progression grâce, notamment, à la mise en place d’une aide à l’acquisition de vélo à assistance électrique par l’État. Ainsi, un mois après le lancement de cette mesure, 15 000 demandes de « Bonus Vélo » avaient déjà été déposées auprès de l’Agence de Services et de Paiement. De façon générale, ces bons chiffres ouvrent des perspectives encourageantes pour le développement du vélo en France. Toutefois, il convient que l’apprentissage du vélo continue de se développer pour les plus jeunes et que les aménagements indispensables se poursuivent afin d’en pérenniser l’usage généralisé. La Fédération française de cyclotourisme est partie prenante dans ces domaines, en accompagnant l’éducation nationale (cf. article sur le sujet), et les collectivités locales (par exemple, pour les aménagement : la Charte cyclable).

Texte : Bertrand Houillon
Photo : Jean-Luc Armand

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.