Un projet de « bike park » grâce au financement participatif

Gérard Leroy est moniteur de VTT depuis quelques années, responsable de l’école VTT et président du club des « Déjantés du Massif d’Uchaux » depuis sa création en 2014. Avec 60 à 70 enfants selon la saison, l’école est très appréciée. Cette année, il a décidé de faire appel au crowdfunding avec notre partenaire Fosburit (voir les anciens articles sur la présentation de Fosburit et les principes clés pour lancer son projet sur Fosburit) pour créer un espace ludo-éducatif VTT : « bike park ». Il partage ce projet avec Béatrix Esposito, secrétaire de l’association et également monitrice VTT, véritable initiatrice du projet.

Interview de Gérard Leroy sur le projet

Quelle est l’origine de votre démarche ?

Notre démarche est motivée par quatre facteurs :

  • Le besoin d’apprentissage par les plus jeunes des bases du VTT, équilibre, motricité et pilotage, dans un cadre sécurisé, où les exercices sont reproductibles d’une séance à l’autre.
  • La facilité d’avoir les structures nécessaires à disposition et ne pas être dans l’obligation de déplacer du matériel pour faire les exercices.
  • La volonté de proposer aux jeunes ados un cadre ludique pour y effectuer des exercices de maniabilité.
  • Le désir de créer un baby-park pour la découverte des plus jeunes.

Notre leitmotiv est « la sécurité d’abord », avec un espace créé spécifiquement pour la maniabilité, selon les normes en vigueur nous paraît être l’idéal pour limiter les risques.

Avez-vous déjà fait appel au crowdfunding ? Pourquoi avoir créer une campagne ?

Nous n’avions jusqu’alors jamais fait appel au système du crowdfunding, mais le coût de notre projet nous a amenés à rechercher toutes les solutions de financement possibles ! La plateforme Fosburit nous avait été recommandée comme étant la référence pour les projets sportifs, nous nous sommes donc renseignés et l’utilisation paraissant assez simple nous nous sommes lancés (surtout Béatrix  !). 

Vous avez déjà atteint quasiment la moitié du financement. Quels sont vos points forts ?

Nous avons essayé de présenter le projet de manière assez exhaustive mais sans trop de longueurs quand même, une vidéo présentant nos activités habituelles (merci à Pauline !). Pour le lancement « en privé », nous avons communiqué à plusieurs reprises avec les membres du club et les parents des enfants de l’école. Ensuite, le blog, les réseaux sociaux, les amis, collègues, familles… Et, dans le même temps, nous avons envoyé (et envoyons encore) des dossiers de demandes de subventions aux communes, département, région, organismes officiels, ainsi qu’à des sociétés privées… 

Comment la plateforme Fosburit vous a aidé à la mise en œuvre de ce projet ?

Fosburit nous a aidé, par l’intermédiaire d’un correspondant attitré, principalement pour des conseils en termes de montant, de délais, de contrepartie, etc… C’était utile et intéressant !

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent se lancer avec Fosburit ?

Si je peux donner un conseil à de nouveaux utilisateurs, ce serait de ne pas voir trop grand quant au montant prévu, et de beaucoup, beaucoup communiquer sur le projet !

Finalement il n’y a que ça qui compte, plus il y a de personnes au courant du projet, plus on a de chances que certaines soient intéressées !

 

====> Venez découvrir et soutenir le projet sur Fosburit en cliquant ici !

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.