BRA 2017 : En route pour la 49e édition !

Le 49e Brevet de Randonneur des Alpes (BRA) aura lieu les 22 et 23 juillet prochain. Si vous rêvez d’ascension dans les massifs des Aiguilles d’Arves, des Ecrins, de la Meije et de l’Oisans, c’est le moment de vous inscrire en ligne !

Vizille sera le point de départ et d’arrivée de cette 49e édition. Cette charmante cité de 7 000 âmes, célèbre par son château, berceau de la révolution française, mettra tout en œuvre pour vous accueillir. La permanence sera installée au gymnase du parc du château, un domaine à entrée libre composé de 100 ha de forêts, prairies, étangs, animaux, etc. Pour vos familles, il sera agréable de flâner dans les allées du parc, monter à poneys, visiter le château et le musée de la révolution en attendant votre retour.

Choisir votre parcours sur un ou deux jours

Que vous choisissiez le parcours option BAC (2 jours) ou option BRA (1 jour), votre randonnée commencera par l’ascension du col de la Croix de Fer, alt. 2067 m, en remontant la vallée de l’Eau d’Olle, avec son palier au col du Glandon, alt. 1 924 m, permettant de découvrir le Mont-Blanc par delà le col de la Madeleine. Au col de la Croix de Fer, vous prendrez le temps d’admirer le splendide trident cristallin des Aiguilles d’Arves avant de plonger sur la vallée de la Maurienne par la route des trois tunnels. Les plus aguerris pourront, au passage, escalader le col du Mollard, alt. 1 638 m (BRA ou BAC+), depuis le pont de Belleville, alt. 1 227 m, avant de rejoindre le parcours commun à l’entrée amont de Saint-Jean-de Maurienne.

La terrible Ascension du Télégraphe et Galibier

À Saint-Michel-de-Maurienne, vous serez à mi-parcours et grimperez le col du Télégraphe, alt. 1 566 m, avant de vous laisser glisser vers Valloire, alt. 1 450 m, coquette station-village aux dix-sept hameaux et clochers. Le col du Galibier, alt. 2 642 m, sera alors à votre portée au bout d’une ascension en trois paliers : en 2 km vous serez au Verneys, puis 7 km plus loin à Plan Lachat, alt. 1 980 m, les huit derniers kilomètres ne seront alors qu’une formalité au milieu des prairies en fleurs et des marmottes. Au sommet, « sur le toit du monde des cyclotouristes », vous embrasserez la vue sur le Mont-Blanc 4 807 m, la barre des Ecrins 4 102 m, la Meije 3 983 m… et plus rien ne pourra s’opposer à votre réussite !

Défi majeur ou parcours allégé, tout est possible !

Avant votre retour à Vizille via Bourg d’Oisans, un défi majeur vous est proposé en option : un super BRA ou super BAC avec l’ascension du col de Sarenne, alt. 1999 m, par son versant sud-est depuis le barrage du Chambon, avant une descente vers Bourg d’Oisans par les vingt et un lacets. Pour ceux qui souhaiteraient participer à la fête en effectuant un parcours allégé nous proposons le dimanche, au départ de Vizille, « la découverte de l’Oisans… à la rencontre du BRA » sur un parcours de 120 km pour 1 800 m d’élévation par les cols de La Morte, alt. 1 360 m, (Alpe du Grand Serre) et d’Ornon, alt. 1 367 m. Le BRA  ce n’est pas l’enfer, mais ça peut être le paradis… À vous de choisir votre Everest, selon votre envie, mais assurément c’est un beau défi dans la vie d’un cyclo aguerri !

Texte : Jules Arnaud – Président des CTG

Le site du club organisateur

Inscription en ligne ici

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.