Catalogne : Rêve de voyage, voyage de rêve

Ce n’est pas un rêve puisque j’ai bien vécu ce que je vais vous raconter. Ce voyage itinérant entre Gérone et la Seu d’Urgell.

Au départ de Paris avec un TGV direction Gérone. Renfe-SNCF en coopération, la grande vitesse unit la France à la Catalogne desservant 4 destinations catalanes (Figueres, Gérone, Barcelone et Tarragone) depuis 15 villes françaises en été (avec Agde et Sète en plus) et 13 villes françaises en basse saison soit au total 19 destinations en été et 17 le reste de l’année. On peut pousser jusqu’à Barcelone. Si vous êtes en voiture garez celle-ci et prenez le métro. La Sagrada Familia et bien d’autres sites vous y attendent.

Reprenons le cours réel de notre voyage, la Catalogne vous réserve un accueil chaleureux et très professionnel. Si votre fidèle petite reine ne vous accompagne pas vous trouverez sur place des loueurs accompagnateurs très compétents tant dans le choix des parcours que dans la souplesse de leur accompagnement.

Gérone
La visite de la ville accompagnée par une conférencière nous permet de faire une découverte maximale, dans un temps compté, de cette ville de culture souvent influencée par la France envahissante. Vous verrez même un pont Eiffel. La gastronomie n’est pas en reste puisque les établissements de renom international sont prêts à vous recevoir.

Ripoll-Gosol
Pendant deux jours nous sommes accompagnés par la société Lapica, les deux jeunes encadrants démontrent leur connaissance des lieux, affichent leur compétence d’accompagnateur, leur disponibilité de professionnel. Le début de cette étape est facile, puis nous rentrons réellement dans les Pyrénées.

Les chasseurs de col vont se régaler, n’oublions pas que Gérone est au niveau de la mer. Vous devrez escalader jusqu’à plus de 1 600 m d’altitude. Les photographes cadreront des paysages enchanteurs, des couleurs à faire pleurer l’arc-en-ciel. Les ruines de châteaux Cathares, fantômes de pierres, excitent l’imagination.

Attention nous sommes en haute montagne et la météo peut rapidement vous faire tomber le ciel sur la tête, nous Gaulois savons ce qu’il en est. Le voyage se vit parfois comme une aventure. Nos accompagnateurs nous ont réservé des surprises. Le Moli de Fornols par exemple pour son accueil et sa table, le camping de Gösol qui vous offrira toutes les possibilités d’hébergement et une variété de parcours VTT et pédestres qui méritent une halte de plusieurs jours.

Gösol-La Seu d’Urgell
Le départ de ce troisième jour est un peu difficile car nous passons le point culminant de notre voyage. La beauté des espaces, la vue sur les vallées, une descente douce et sans danger nous propulse vers la vallée du Segré et ses installations nautiques, théâtre des jeux olympiques de Barcelone.

Pour en terminer, une attention particulière sur la maison Dom et la mise en valeur des produits locaux au petit hôtel d’Organyà, avec un accueil qui vous enchantera. Sur la route du retour, on visite le centre Lapica sur la réserve d’eau du Segré, un lac de plusieurs kilomètres de long qui sera ceint par une route touristique à pratiquer avec modération.

Le cyclotourisme est une épreuve physique que les pratiquants apprécient à sa juste valeur, après l’effort il y a toujours le réconfort. Pour justifier cela, la remarque d’un jeune qui m’accompagnait dans un col Auvergnat : « C’est dur mais qu’est-ce que c’est beau ! »

Le site dédié : http://velo.catalunyaexperience.fr/

Texte : André Champion   –  Photos : Georges Golse

 

 

 

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.